Astuces pour réaliser une goutte d’eau!

Comme promis, je vais vous montrer comment réaliser un attribut qui a son importance dans la composition. La goutte d’eau contribue à remplir un espace elle attire l’œil et donne vie au sujet. Cependant, souvent adaptée au sujet floral, la goutte d’eau s’utilise avec modération : de taille différente, seule ou en groupe (préférez les chiffres impairs).
J’utilise dans cet exemple, 2 couleurs de fond : rose permanent & vert de mai sur un bloc aquarelle centenaire. Préférez un papier à grain fin pour obtenir des contours plus précis.

 

Etape 1 : Dessiner de manière légère la goutte d’eau à sa place.

watercolor réalisation d'une goutte d'eau à l'aquarelle

Dans le 2ème cas, seule la tonalité de composition du sujet et de l’ombre diffère.

watercolor réalisation d'une goutte d'eau à l'aquarelle fond rose

 

Etape 2 : Du bout du pinceau, mouiller pour obtenir une petite flaque.

watercolor réalisation d'une goutte d'eau à l'aquarelle flaque d'eau

Puis dans la zone humide que vous venez de réaliser, apporter une touche de couleur assez dense, identique au sujet ou légèrement plus foncé. Incliner légèrement votre sujet pour que les pigments se concentrent dans la partie face à la lumière. Laissez sécher.

 

Etape 3 : Pour l’ombre, comme nous l’avons vu précédemment sur la démo « cerise », elle contribue à poser la goutte. Il faut donc peindre l’ombre projetée à l’opposé de la lumière.

Sur fond rose permanent: du cramoisi d’alizarine en mélange avec du bleu outremer

Sur fond vert de mai: du vert de mai en mélange avec du sépia ou de la terre d’ombre brulée

réalisation d'une goutte d'eau à l'aquarelle, mise en place de l'ombre

Idem sur le fond vert de mai

 

Etape 4 : Le rehaut de lumière qui donne vie à la goutte d’eau.

faire un réhaut de lumière sur une goutte d'eau à l'aquarelle

Utiliser un cutter ou une lame de rasoir si vous le désirez. Pour ma part, je préfère tirer un blanc à l’aide d’un pinceau fin en poil synthétique. Je mouille à l’eau claire en frottant légèrement la zone de la goutte que je souhaite éclaircir puis je tamponne aussitôt à l’aide d’un sopalin. On peut répéter l’opération jusqu’à satisfaction. Le résultat est plus doux.

Pour terminer, voici deux exemples d’applications.

exemple d'application pour une goutte d'eau à l'aquarelle

exemple d'application d'une goutte d'eau à l'aquarelle sur une feuille

Si vous avez envie de partager avec moi vos réalisations, n’hésitez pas à me faire parvenir une photo grâce à la page contact du site.

A vos pinceaux —>>