Introduction

Couleurs et mélanges de l’aquarelle
les indispensables

Sans devenir un scientifique de la colorimétrie, il est important de s’enrichir de quelques connaissances sur l’emploi de la couleur. Pour autant, gardez bien en tête, que peindre se fait avec émotions et sensations et que mon seul conseil serait d’oser des mélanges et explorer votre palette

photographie du cercle chromatique fait des trois couleurs primaire à l'aquarelle

Le cercle chromatique

vignette de taches de mélanges de couleurs

Les mélanges

vignette d'une palette

Organiser votre palette

cercle chromatique avec focus sur les trois couleurs primaires

Les couleurs primaires

Le Jaune, le Rouge, le Bleu, ce sont les 3 couleurs primaires, celles que l’on ne peut pas fabriquer

Dans la théorie ces 3 couleurs sont la base pour obtenir l’ensemble des nuances du cercle chromatique

C’est vrai pour la lumière, c’est moins vrai pour la matière. En pratique, nous travaillons la peinture par addition de matière physique (cela se nomme la synthèse soustractive), nous sommes donc confrontés à un des éléments de la composition de cette matière, les pigments. Je développerai un peu plus loin.

Pour le plaisir, je vous présente ci-dessous une représentation non figurative mais représentative que permet l’usage de ces trois couleurs de base, jaune, rouge et bleu.

photographie d'une aquarelle de pomme a sa première étape de création
exemple pomme etape2
exemple pomme etape3
exemple pomme etape4

.De façon plus théorique, et en observant le cercle chromatique (photo de droite) plaçons le rouge en haut du cercle, le bleu à droite et le jaune à gauche, repérons ces trois couleurs par un P comme Primaire.

À présent, mélangeons à part égale du rouge et du bleu, nous obtenons du violet, que nous allons placer au milieu des deux et repérer par un S comme Secondaire

À présent faisons la même opération avec le bleu et le jaune, nous obtenons une autre couleur le vert, qui est secondaire du bleu et du jaune.

Finissons par le jaune et le rouge en mélange à part égale et nous obtenons le orange 3ème et dernière couleur, secondaire du jaune et du rouge.

Nous venons de définir un cercle chromatique des couleurs. J’ai tracé des flèches entre les primaires et les secondaires qui sont face à face et nous découvrons qu’ en face du bleu se trouve le orange, produit par le mélange du rouge et du jaune primaire, nous pouvons donc dire que l’orange est complémentaire du bleu puisque c’est le seul primaire restant qui n’intervient pas dans sa composition et vice versa
c’est la même chose pour les autres couleurs, le vert est complémentaire du rouge et le violet est complémentaire du jaune et vice versa là aussi

En pratiqueUtilisation des couleurs primaires

Dans un paysage au milieu des prairies avec beaucoup de vert si je veux faire ressortir un élément comme le toit d’une maison, il me suffira de mettre la complémentaire du vert sur le toit, donc un rouge et je ne verrai que lui, ce sera la note tonique de mon tableau.

Autre possibilité, j’ai du vert et je veux le griser je lui apporte une petite touche de rouge, sa complémentaire

cercle chromatique a l'aquarelle

Astuce

FACILE à RETENIR, vous avez avec vos doigts cette possibilité, le pouce pour le bleu, l’index pour le rouge, vous mélangez pour obtenir le violet, il reste un doigt qui n’a pas était pris en compte le majeur pour le jaune, il représente la couleur complémentaire du violet, elle ne rentre pas dans sa composition

complementaire vert le rouge
complementaire violet jaune
complementaire orange bleu

Vous pouvez découvrir ci-dessus ( grâce aux fleches :)) un exemple de cercle chromatique du commerce, que vous pourrez acheter dans les magasins de beaux arts.

Maintenant reprenons notre cercle chromatique pour créer les couleurs Tertiaires notées T.

Prenons le orange : il se trouve bien à sa place au milieu entre le jaune et le rouge, si je lui rajoute à part égale du rouge primaire, il deviendra du rouge orangé et deviendra une couleur Tertiaire d’où le T sur sa couleur et prendra place entre l’orange S et le rouge P.

Si à l’orange je lui rajoute à part égale du jaune primaire, il deviendra un jaune orangé tertiaire et prendra place entre le jaune P et l’orange S.

Faisons de même pour les autres couleurs secondaires et nous obtiendrons pour le violet, un violet rouge ou un violet bleu et pour le vert, un vert bleu ou un vert jaune

Ainsi sur ce cercle chromatique nous avons 12 couleurs :

  • 3 Primaires
  • 3 Secondaires
  • 6 Tertiaires

Nous comprenons ainsi comment faire varier les nuances de nos couleurs et obtenir la température des couleurs. Des couleurs chaudes ou des couleurs froides.

Exemple : Un vert qui tend vers le bleu est plus froid qu’un vert qui tend vers le jaune.

Tester les contrastes chauds / froids avec le pas à pas "le voilier rouge"

conseil a retenirUtilisation des couleurs froides et chaudes

> Les couleurs froides éloignent les plans. A utiliser pour les lointains et les ombres
> Les couleurs chaudes rapprochent les plans. Utilisation pour les sujets de 1er plan

Je vous incite à faire vos propres expériences en fabricant à partir de votre palette un nuancier.

Prenez des notes de vos mélanges, ce sera pendant quelques temps un très bon repère qui s’ancrera au fil du temps dans votre mémoire

exemple aquarelle couleurs chaudes et froides

exemple des effets couleurs chaudes et froides

Anticiper et comprendre
les mélanges à l’aquarelle

Toutes les couleurs ne se valent pas !

L’expérience que vous pouvez découvrir ci-dessous a pour objectif de vous montrer en trois étapes, 2 mélanges. Vous pensez qu’un rouge et un bleu donne toujours du violet ? Ce n’est pas tout à fait vrai… regardez.

Temps N°1 – mise en place de 2 mélanges

Tache melange etape1 300
A gauche : un rouge vermillon et bleu outremer.
A droite : un cramoisie Alizarine et le bleu outremer
Temps N°2 – les mélanges progressent
Tache melange etape2 300

On perçoit nettement les différentes nuances dans les deux mélanges

Temps N°3 – les mélangent sont secs
Tache melange etape3 300

Le résultat des deux mélanges est sans équivoque: la tâche de gauche présente une couleur “salie” ou mauvais violet. Celle de droite présente un fondu intéressant, une nuance violette.

Pour bien comprendre les mélanges

Je dois vous avouer que pour réaliser le cercle chromatique, j’ai un peu triché sur les couleurs pour que ce soit plus lisible pour vous.

Je vous l’ai dit un peu plus haut, en temps que peintre nous prenons de la couleur avec des pigments sous forme de matière donc ce n’est pas parce que je prends un rouge et un bleu que j’obtiens un violet, non, tout dépend si dans la composition de mon rouge il y a du jaune ou du bleu (pigments qui ne sont pas à 100% purs).

Si dans mon rouge il y a du jaune, le résultat de mon mélange sera plutôt marron que violet, s’il y a du bleu dans mon rouge j’obtiendrai plus facilement un violet.

Synthèse additive et soustractive, quelles différences ?

A l’inverse d’Isaac Newton qui fait passer la lumière dans le prisme triangulaire pour nous démontrer que l’ensemble des couleurs de l’arc en ciel réunies, nous donnent le blanc, la transparence, la lumière du jour. (synthèse additive)

Pour nous les peintres qui manipulons de la matière, le mélange des trois primaires nous donne à part égale un certain noir, au centre de mon cercle chromatique. On parle ici de synthèse soustractive.

C’est pourquoi les fabricants de couleurs ont développé ces dernières années dans leurs nuanciers des couleurs mono-pigmentaires.

On appelle couleur mono-pigmentaire une couleur où un seul pigment intervient lors de sa fabrication. Peindre essentiellement avec une gamme de couleurs mono-pigmentaires permet d’obtenir des mélanges lumineux et éclatants.

N’oublions pas qu’en peinture, à chaque fois que l’on mélange des couleurs, on assombrit.

En pratiquepas n'importe quelle couleur !

Suite à la démonstration au dessus, vous comprenez ce que cela signifie : pour faire un violet, je vais mélanger un rouge, comme la couleur cramoisie d’alizarine avec du bleu cobalt ou du bleu outremer, si je veux faire un orange, je vais prendre un rouge qui a du jaune dans sa composition, un rouge de cadmium ou vermillon avec de la couleur jaune

C’est pourquoi sur mon cercle chromatique le rouge P de droite est un cramoisie et le rouge P de gauche un rouge cadmium, que mon bleu P proche du violet, un bleu outremer est proche du jaune un bleu céruléum.

Enfin, pour le jaune P à proximité du vert, j’ai pris un jaune citron et proche du rouge un jaune de cadmium

Explorer les mélanges avec le pas à pas "le temps des cerises"

Organiser votre palette pour vous faciliter la vie et avoir les bons réflexes

Si votre choix se porte sur les tubes, il est indispensable d’avoir une grande palette pour disposer ses couleurs et faire ses mélanges avec aisance.

Si votre choix se porte sur la boîte avec godets et même si celle-ci est pourvue de zones pour les mélanges, la palette est un confort.

Il existe une grande variété de palettes, personnellement, j’ai opté pour une palette avec couvercle qui me permet de l’emporter aisément sur le terrain

Palette couleurs

Mes conseilsPour organiser votre palette

Pour organiser vos couleurs sur la palette, disposez sur l’extrémité les verts puis les jaunes, (en mélange modification des verts) puis les rouges à coté des jaunes (en mélange obtenir des oranges), puis les bleus à la suite des rouges, (en mélange obtenir des violets).

Terminez avec les terres (en mélange nouvelle modification des verts) et (les terres en mélange aux bleus pour obtenir les couleurs grisées) enfin le gris (mélange en apport sur les bleus ou les terres)

Pour la préparation de la palette avec les tubes, prévoir cette opération 3 ou 4 jours avant de peindre si vous allez sur le terrain, certaines couleurs ont tendance à couler, de même à l’atelier d’avoir des couleurs fraîches sur la palette peut perturber le dosage de son prélèvement au pinceau

Une référence : la marque Mijello est très bien, avec ou sans couvercle

Astuce

Pour les deux, palette ou godets il est bon de vaporiser un peu d’eau sur les couleurs avant de commencer une séance pour faciliter la prise de couleurs

footer aquarelle