Aquarelle d’un petit bateau normand – pas à pas

En promenade sur un chantier naval de Normandie, je suis attiré par « Court Bouillon ». Véritable petit boat : De style indécis entre « le picoteux et le caseyeur ». Son choix, pour mon aquarelle, fut facile par sa posture et déterminant par le nom qu’il porte. J’aime les subtilités de notre langue et finalement le poisson n’a aucune chance, il finit au court bouillon.

 

 

 

photo d'inspiration

La photo qui nous sert de support.

Aquarelle format 30 X 40 encadrée

Matériel  :

      • Feuille de papier arches, grain torchon 300 g
      • Bloc collé 4 côtés 26 x 36
      • Pinceau Raphaël 8404 n° 6
      • Pinceau Raphaël 8408 n° 6
      • Pinceau synthétique Manet  lagon nylon 228 n°12
      • Pinceau à lavis petit gris Raphaël n°4

———————————————————————————————————————————————-

———————————————————————————————————————————————-
Couleurs : 

Pour le ciel :

      • Bleu céruléum
      • Bleu de cobalt
      • Rouge de cadmium

Pour le bateau et sol :

      • Jaune de Naples
      • Rose permanent
      • Cramoisi d’alizarine
      • Orange transparent
      • Terre de sienne brûlée
      • Terre de sienne naturelle
      • Vert de mai
      • Vert de hooker
      • Or vert
      • Bleu outremer
      • Bleu winsor
      • Indigo

Astuce de composition :

Choix de composition 1 :  Après avoir dessiné « court bouillon »,  pratiquement au centre de ma feuille, je déplace mon passe partout. Cette composition me paraît trop centrée.

dessin du bateau au crayon de papier

esquisse avec le passe partout

 

Choix de composition 2 : Le cadrage donne trop d’importance à la partie basse.

déplacement du passe partout

 

Choix de composition 3 : C’est pour moi la composition la plus satisfaisante. Je donne de la place au ciel et la priorité à « court bouillon » j’équilibre ma composition.

composition retenue

 

Démo du « COURT BOUILLON » :

 Etape 1 : Pose du drawing gum au porte plume

pose du drawing gum avec porte plume

 

Etape 2 : Pose du drawing gum au pinceau fin usagé

pose du drawing gum au pinceau

 

Etape 3 : Final drawing gum

final drawing gum

 

Etape 4 : Avec le pinceau a lavis, j’humecte la partie du ciel.

lavis pour réaliser le ciel

 

Etape 5 : Dans la partie haute : je mélange du bleu de cobalt et bleu céruléum

réalisation du ciel

 

Etape 6 : Je laisse une zone blanche en diagonale et en partie basse du ciel.  Mélange de couleur : bleu céruléum et rouge de cadmium. Après séchage, les collines du lointain seront faites avec ce dernier mélange.

conception du ciel

conception du ciel 2

 

Etape 7 : Sur la coque du bateau, en mélange lavis clair : rose permanent et jaune de Naples

conception du ciel 3

lavis de la coque du bateau

 

Etape 8 : Sur la cabine, à droite, terre de sienne naturelle et terre de sienne brûlée.

coque du bateau

 

Etape 9 : Toujours sur la cabine, rose permanent, sur la porte.

peindre la cabine

peindre la cabine

 

Etape 10 : Fabrication des lames de bois de la coque : terre de sienne naturelle, rose permanent et terre de sienne brûlée.

construction des lames de bois

 

Etape 11 : Arrière du bateau, partie basse de la coque : en mélange vert de mai, vert de hooker et dans l’humide orange transparent.

partie arrière de la coque

 

Etape 12 : Pour peindre la prairie, j’utilise de l’or vert et dans l’humide (mi-mat) au premier plan du vert de hooker et de la terre de vienne brûlée

peindre la prairie

 

Etape 13 : J’applique avec modération de la bougie sur les étais arrière de bois. Même but que le drawing gum, attention, sans possibilité de retrait.

application de la bougie

application de la bougie au sol

 

Etape 14 : Sur les étais qui maintiennent le bateau : un gris mélange de terre de sienne brûlée et bleu outremer

peindre les étais

peindre les étais qui maintiennent le bateau

 

Etape 15 : Dessous du bateau : vert de mai, vert de hooker, orange transparent.

dessous de la coque du bateau

 

Etape 16 : Dessous du bateau, jusqu’à la quille et toujours dans l’humide : violet, en mélange bleu outremer et cramoisi d’alizarine, une pointe d’indigo, de la terre de sienne brûlée.

dessous de la coque

dessous de la coque

dessous du bateau jusqu'a la quille

 

Etape 17 : Pour peindre le bordage, j’utilise du vert de mai et vert de hooker

bordage du bateau

bordage du bateau

 

Etape 18 : Je fais le liseré violet de la porte

liseret de la porte

 

Etape 19 : Pour réaliser le détail à l’arrière du bateau, j’applique de la terre de sienne naturelle et terre de sienne brûlée

terre de sienne naturel et brulée

 

Etape 20 : Je retire le drawing gum des antennes.

retrait du drawing gum au niveau des antennes

 

Etape 21 : Rose permanent, cramoisi d’alizarine

peinture des antennes

 

Etape 22 : Liseré violet sur la gauche de la cabine.

liseret violet sur la cabine

liseret violet sur cabine

 

Etape 23 : Ombre de la cabine : bleu outremer, rose permanent

ombre de la cabine

 

Etape 24 : Sur les lettres de « court bouillon »: en mélange bleu winsor et céruléum

plaque de dénomination du bateau

 

Etape 25 : Pour l’ombre du bateau : de la coque à la quille : glacis violet : indigo et rose permanent,

ombre du bateau

ombre du bateau

ombre du bateau

 

Etape 26 : Ombre sur les étais : bleu outremer, terre de sienne brûlée

ombre sur les étais

 

Etape 27 : Final avant le sol

 

Etape 28 : La liberté du peintre c’est de pouvoir se jouer de la réalité en créant des éléments qui n’existent pas. Pour créer un cheminement dans l’aquarelle vers « court bouillon », je choisis de dessiner une flaque d’eau, plus quelques cailloux, sur lesquels j’applique du drawing gum. Ainsi notre oeil suit une diagonale qui part de l’angle en bas gauche, pour nous faire entrer dans l’aquarelle et fixer le regard sur le bateau.

esquisse en partie basse

 

Etape 29 : Lavis sur le sol : en mélange : rose permanent, jaune de Naples, toujours dans l’humide, en mélange :rose permanent, indigo

lavis sur le sol

lavis sur le sol

lavis sur le sol

 

Etape 30 : Toujours dans l’humide mi-mat, pour les herbes : vert de mai, vert de hooker, terre de sienne brûlée.

les herbes du sol

herbes du sol

 

Etape 31 : A l’aide du pinceau synthétique, par retrait, je crée un blanc dans la flaque. Je laisse sécher.

blanc dans la flaque

calque d'eau

 

Etape 32 : Retrait du drawing gum, à la gomme crêpe dans « COURT BOUILLON »

retrait du drawing gum sur plaque du nom

 

Etape 33 : Je dessine mes ombres.

ombre sous bateau

 

Etape 34 : Je peins l’ombre du bateau au sol : violet, en mélange : bleu outremer, rose permanent, dans l’humide une pointe d’orange transparent et indigo pour la partie la plus sombre.

ombre sous le bateau

ombre sous le bateau

 

Etape 35 : Lavis dans la flaque d’eau : rose permanent, terre de sienne brûlée, sur le bord de la flaque.

lavis dans la calque d'eau

 

Etape 36 : Reflets des étais dans la flaque : bleu outremer, terre de sienne brûlée, vert de hooker.

flaque d'eau

 

Etape 37 : Retrait du drawing gum sur les cailloux:  couleur des cailloux : indigo et ombre violette

retrait du drawing gum au sol

 

Etape 38 : Voici le résultat final

résultat final de la peinture

final aquarelle