Oignons sur fond bois – Pas à pas

Si j’ai l’aquarelle pour passion à partager, pour mon épouse c’est le potager. Je passe après différentes étapes de ses récoltes pour m’inspirer du produit de celles-ci. Tiens, voilà les oignons suspendus pour un séchage, contre un abri aux planches vieillies. Le soleil de septembre un peu plus bas dessine les ombres allongées de ces oignons. Le contraste des lumières est bon pour une aquarelle en perspective.

La difficulté de celle-ci réside dans la liberté d’exécution du fond pour réaliser le bois.
2 solutions s’offrent à moi :

  • Le drawing-gum : trop c’est trop et j’ai la crainte de tacher mon papier.
  • Le cache repositionnable: c’est le même principe qu’une étiquette, format A4 ou papier calque avec bombe de colle aérosol repositionnable. Le but est de pouvoir détacher facilement celui-ci du papier aquarelle. (faites des essais au préalable)

J’opte donc pour le cache!

- feuille de papier arches 300 gr grain fin tendue 26 X 36 pour une aquarelle carré de 18 X 18 format encadré 30 x 30
- pinceau Raphaël 8404 et 8402 n°6
- pinceau à lavis Raphaël n° 4- 803
- pinceau plat synthétique
- porte plume
- porte mines HB
- gomme
- gomme crêpe
- papier essuie tout
- drawing-gum
- 2 récipients d'eau

- Gris de payne
- Bleu winsor nuance vert
- Jaune de Naples
- Rose Permanent
- Bleu céruléum
- Jaune citron
- Indigo
- Violet cobalt foncé 913 sennelier
- Or vert
- Rouge Winsor foncé 725
- Sépia

Etape 1 : photo de base

01-Oignons-photos-sources

 

Etape 2 : Exemple, je dessine mon sujet sur mon bloc aquarelle.

02-Exemple-1

Ensuite, à l’aide d’un cache repositionnable, je décalque mon dessin.
Vidéo de démonstration d’une personne qui utilise ce type de cache pour faire de l’Aérographe.
[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=uzBm4YVtP6g[/youtube]
Et voici un lien pour trouver du film adhésif repositionnable.

03-Exemple-2

04-reprise-du-trait

 

Etape 3 : A l’aide d’un cutter ou d’une paire de ciseaux, je découpe mon cache repositionnable et le place à nouveau sur mon dessin d’aquarelle.

05-decoupe-gabarit

06-fin-du-decoupage

 

Etape 4 : A l’aide d’un porte-plume, je protège au drawing-gum les radicelles.

07-ajout-du-drawing-gum-sur-radicelle

 

Etape 5 : Lavis sur bois avec un vieux pinceau soie de porc d’un mélange de gris de payne, de terre de sienne brûlée et de vert phtalo Rembrandt. Je n’hésite pas à déborder sur mon cache. Je laisse sécher.

08-1er-lavis-sur-bois

 

Etape 6 : Je passe un glacis de ces mêmes couleurs avec, dans l’humide, une touche plus dense de terre de sienne brûlée pour donner au bois une lumière réfléchie.

09-ajout-terre-Sienne-Brulee

 

Etape 7 : Je peaufine la structure des planches par le détail des nœuds et les rainures d’espacements des planches. (pour indication : voir n° 55 de Plaisirs de Peindre : en cahier central, je donne la démo du bois vieilli)

10-Finalisation-effet-bois

 

Etape 8 : Après séchage naturel des couleurs, j’ôte mon papier adhésif et peux commencer à peindre les oignons.

11-decolage-double-face

12-decolage-double-face

13-decolage-double-face

14-fin-retrait-du-cache

 

Etape 9 : Après avoir légèrement humidifié la surface de l’oignon, en préservant une zone de lumière blanche, j’applique un rose opéra, une terre de sienne naturelle, une terre de sienne brûlée.

15-aquarelle-oignon

 

Etape 10 : Dans l’humide, je pose des touches de sépia.

16-aquarelle-oignon

 

Etape 11 : Dans l’humide mât, j’insiste sur le sépia plus dense, là où la terre se concentre et donnera la lumière aux radicelles.

17-aquarelle-oignon

 

Etape 12 : Au pinceau plat synthétique, je fais quelques retraits en suivant la courbure de l’oignon.

18-retrait-de-lumiere

19-finalisation-oignon

 

Etape 13 : Je procède ainsi pour tous les oignons en faisant varier les tonalités.

20-oignons-suite

21-oignons-finalisation

 

Etape 14 : Je réalise les ombres portées avec un mélange de bleu outremer, et de cramoisie d’alizarine et dans l’humide je pose de l’orange transparent pour réchauffer l’ombre par la lumière réfléchie des oignons. Après séchage complet, je retire à la gomme crêpe le drawing-gum des radicelles. Remarquez que sur cette photo, en travaillant, je note mes mélanges, ainsi quand je coupe pour encadrer il me reste quelques renseignements pour la réalisation d’une autre aquarelle du même type.

22-ombres-et-retrait-drawing

23-ombres-et-retrait-drawing

 

Etape finale : photo finale

25-Oignons-aquarelle-finale

Je signe et comme pour les oignons, je laisse sécher.

A vos pinceaux!