Cassis & Groseilles « En rouge et Noir »

Les Amis vous attendiez cette nouvelle démo ou pas à pas, alors voilà. Après réflexion, il ne faut pas toujours aller très loin pour trouver l’inspiration. C’est dans le jardin qu’elle m’est venue. La nature nous comble sans cesse de ces richesses, c’était l’été, il suffisait de les cueillir. J’ai pris plaisir, comme à chaque fois, dans la recherche des couleurs de ces grains de cassis, d’un beau noir, qui n’en est pas un…

- feuille de papier arches 300 gr grain fin tendue 26 X 36 pour une aquarelle 26.50 X 16.50 de format encadré 30 x 40
- pinceau Raphaël 8404 et 8402 n°6
- pinceau à lavis Raphaël n° 4- 803
- pinceau plat synthétique
- porte plume
- porte mines HB
- gomme
- gomme crêpe
- papier essuie tout
- drawing-gum
- 2 récipients d'eau

Fond :
Jaune auréoline
Jaune cadmium citron
Orange transparent
Indigo
Bleu winsor
Rouge winsor

Grain de Cassis :
Bleu winsor
Rose permanent
Indigo
Gris de payne
Violet transparent
Orange transparent
Sépia

Feuillage :
Or vert
Vert phtalo
Orange transparent
Vert de vessie
Gris de payne

Table :
Jaune de Naples
Rose opéra
Orange transparent

Groseilles :
Rouge écarlate
Rose opéra
Violet transparent

Queues :
Or vert
Rose permanent
Sépia

Ombres :
Bleu céruléum
Rose opéra
Gris de payne
Bleu outremer
Terre de sienne naturelle
Indigo

Etape 1 : Dessin et drawing gum.
0-Photo-Modele-cassis-groseille-aquarelle-165X2651-Dessin-esquisse-cassis-groseille-drawing-gum
Info: dans le dernier magazine Pratique des Arts N°124, j’indique comment réaliser une marge irrégulière, cache adhésif avant de peindre.

Etape 2 : Dans un 1er temps, je retourne ma feuille pour mouiller celle-ci afin de contourner facilement les détails.
2-aquarelle-cassis-groseille3-aquarelle-cassis-groseille

Etape 3 : Le fond
Après avoir retourné ma feuille dans le bon sens, je pose dans l’humide du jaune cadmium citron, du jaune auréoline, de l’orange transparent.4-aquarelle-cassis-groseille

Etape 4 : le fond suite
Toujours dans l’humide, par touches, je pose du bleu winsor, du bleu winsor en mélange au rouge winsor, de l’indigo. Je comble de ces mêmes lavis entre les feuillages.
4A-aquarelle-cassis-groseille 5-aquarelle-cassis-groseille 6-aquarelle-cassis-groseille

Etape 5 : Recherche de couleur d’un grain de cassis
7-aquarelle-cassis-groseille

Etape 6 : application
Pour réaliser le rehaut de lumière, plusieurs solutions s’offrent à nous

  1. Drawing-gum (facile mais trop raide).
  2. Les retraits : plus doux mais compliqués sur une petite surface de retrouver un blanc après un noir si fort.
  3. solution que j’ai choisi. Je dessine plus grand le contour de mon rehaut d’un trait léger et marque un point léger au centre que j’effacerais une fois l’aquarelle finie. Parfois même seul le point suffit comme repère. je mouille à l’eau claire au plus près de ces repères et j’appose mes couleurs.

7A-aquarelle-cassis-groseille
Je mouille la zone
8-aquarelle-cassis-groseille
J’utilise le Bleu winsor
9-aquarelle-cassis-groseille
Puis du Rose permanent
10-aquarelle-cassis-groseille
Indigo, en mélange au gris de payne, voire même une touche de violet transparent. Vous pouvez aussi varier gris de payne et violet transparent, pour plus noir encore gris de payne et sépia. Une touche d’orange transparent seule en bas, pour l’étamine du cassis.
Pensez à laisser des blancs sur le contour de quelques grains.
11-aquarelle-cassis-groseille

12-aquarelle-cassis-groseille

13-aquarelle-cassis-groseille

Etape 7 : feuillages
1er lavis d’or vert en mélange avec le vert phtalo et or vert avec vert de vessie, faites varié les tonalités de vert et ajoutez quelques touches d’orange transparent
14-aquarelle-cassis-groseille

15-aquarelle-cassis-groseille

Etape 8 : Dessus de table.
Je passe un lavis de jaune de Naples en mélange à du rose opéra avec dans l’humide une touche plus importante de celui-ci sous les cassis de 1er plan (lumière réfléchie).
15A-aquarelle-cassis-groseille

16-aquarelle-cassis-groseille

17-aquarelle-cassis-groseille

18-aquarelle-cassis-groseille

Etape 9 : 1er fruit rouge : rouge de cadmium en mélange au rose opéra et dans l’humide une touche de violet transparent pour l’ombre.
19-aquarelle-cassis-groseille

20-aquarelle-cassis-groseille

21-aquarelle-cassis-groseille

Etape 10 : La framboise, après avoir réservé au porte plume quelques rehauts de lumière sur les grains. J’applique le même procédé qu’à l’étape 9.
22-aquarelle-cassis-groseille

23-aquarelle-cassis-groseille

24-aquarelle-cassis-groseille

25-aquarelle-cassis-groseille

Etape 11 : Entre temps, j’ai finalisé mes grains de cassis, le feuillage par du vert de vessie en mélange à de l’indigo pour les ombres. J’ai aussi réalisé la petite coupe et l’ombre des cassis sur celle-ci avec: de l’indigo, du gris de payne, du violet transparent.
26-aquarelle-cassis-groseille

Etape 12 : Pour les queues : de l’or vert, du rose permanent, du sépia.
27-aquarelle-cassis-groseille

27A-aquarelle-cassis-groseille

Etape 13 : les ombres
Je pose dans l’humide un bleu céruléum puis un rose opéra et enfin de l’indigo.
28-aquarelle-cassis-groseille

29-aquarelle-cassis-groseille

30-aquarelle-cassis-groseille

Etape 14 : les ombres suite
J’humidifie à nouveau la zone d’ombre y compris les 2 cassis dans l’ombre.

  • je pose une terre de sienne naturelle
  • un violet : mélange de bleu outremer et rose opéra et même une touche d’indigo.

31-aquarelle-cassis-groseille

32-aquarelle-cassis-groseille

33-aquarelle-cassis-groseille

34-aquarelle-cassis-groseille

Etape 15 : J’ôte le drawing-gum restant. Je rehausse par un léger lavis ma table au 1er plan : rose orangé. Je dépose quelques poussières orange ou terre de sienne brûlée.
Je signe et voici:  » en rouge et noir ».
35-aquarelle-cassis-groseille 36-aquarelle-cassis-groseille-finale-resultat